Quelques idées de cadeaux pour Noël

Plus que quelques jours avant Noël, et les paquets s’empilent déjà sous le sapin.

Pour les retardataires, voici quelques idées à offrir, en dernière minute, ou à garder dans un coin pour l’année prochaine !

Pour information, cet article
n’est pas sponsorisé, les produits
que je présente ici sont simplement
quelques uns de mes coups de coeur.

quelques-idees-de-cadeaux-annie-pratt-stocksnapCrédit photo : Annie Pratt, via StockSnap.


Continuer la lecture de Quelques idées de cadeaux pour Noël

Cyberlectures #2

Bonjour, toi,

Comment s’est passé ta semaine ? Moi, j’ai l’étrange impression qu’elle ne s’est pas passée du tout, et les jours se confondent ; quoi qu’il en soit, le week-end est là, alors on décompresse/se repose/fait la fête/sort prendre l’air/rentre au chaud/garde le rythme, rayer/ajouter la mention (in)utile.

Continuer la lecture de Cyberlectures #2

Les carnets de Cécile

Carnet répertoire avec une couverture en papier japonais, crayon de papier recouvert de papier japonais, Boutique 2C.
Carnet répertoire avec une couverture en papier japonais, crayon de papier recouvert de papier japonais, Boutique 2C.

 On m’a dit un jour qu’il fallait toujours avoir un carnet sur soi.

Pour noter une information importante, au cas où, ou pour ne pas laisser une idée s’échapper. (Si mes souvenirs sont exacts, c’était mon professeur d’Histoire du livre, à son tout premier cours. C’était un prof génial, comme on n’en croise pas souvent dans une vie d’élève : un de ceux dont tu comprends tout de suite qu’ils ont beaucoup à t’apprendre, et que cela dépasse le cadre d’un cours, avec un charisme qui en impose, un de ceux qui, si d’aventures tu leur posais une question à laquelle ils ne sauraient pas répondre, font des recherches pour t’apporter la solution au cours suivant. Et donc, parmi tout ce que cet homme nous a enseigné cette année-là, je me dis parfois que la leçon la plus importante était peut-être bien celle-là.)
Depuis, j’ai donc toujours un carnet à portée de main. J’aime pouvoir y laisser quelques miettes du quotidien, j’aime le choisir dans les rayons de la papeterie, j’aime que sa couverture soit jolie pour inspirer de jolis mots, j’aime le toucher du papier, j’aime gribouiller, arracher une page pour laisser un mot doux (ou pas du tout), imaginer, noter les « à faire » pour plus tard, écrire, tout simplement, ou, de temps en temps, glisser une fleur à faire sécher.
Si je te raconte tout ça, c’est parce qu’il y a quelques temps, une amie à moi s’est lancée dans un projet qui fleure bon le papier : elle s’appelle Cécile, elle a 25 ans, elle est installée à Arles où elle exerce le métier de relieuse d’art. Et elle fabrique, entre autres, de très jolis carnets. Comme j’avais très envie de te parler de son travail, je suis allée à sa rencontre le jour de son premier marché de Noël ; manque de chance, il faisait un froid glacial, mais nous avons pu trouver refuge dans un coin bien douillet où nous avons papoté un peu. (Au début, c’était un peu bizarre, d’un côté moi qui suis encore très mal à l’aise quand il s’agit de parler de mon blog « dans la vraie vie », et de l’autre Cécile qui devait présenter les fruits de son travail ; je ne sais pas laquelle de nous deux était la plus stressée !)

Continuer la lecture de Les carnets de Cécile