Cyberlectures #10 : Premiers jours d’automne

J’ai retrouvé le goût du thé trop chaud des matins où il ne fait pas encore jour. Et les plannings qui débordent, et les minutes grappillées à la fin de la journée, bien trop tard, ou pendant la pause déjeuner, pour lire les articles de blog que j’avais mis de côté, mettre un gâteau au four, tricoter un rang ou deux, écrire quelques mots et lire encore un dernier chapitre, même si les yeux piquent et se plissent.

Bien sûr, la rentrée c’est une question d’équilibre, on vacille toujours un peu au début, mais j’ai quand même l’impression m’oublier déjà un peu, parfois. Alors je me dis « patience, ça arrive, prends ton temps ». En attendant, je me blottis dans les premiers pulls de l’année, en savourant un tchaï latte (j’ai découvert qu’avec du lait d’avoine, c’est encore meilleur), je guette les feuilles qui roussissent dans les arbres et j’ai bien envie de faire un grand tri dans les placards.

L’automne est si doux.

premiers-jours-dautomne Continuer la lecture de Cyberlectures #10 : Premiers jours d’automne

Publicités

Pendant l’été sur le web

Ciel couchantCiel couchant.


Pendant que le soleil brille, pendant que les journées sont longues, pendant que l’on remplit des valises, pendant que l’on est sur la route, pendant que, même au bureau, les heures sont plus légères, pendant que l’on savoure des ailleurs, pendant que certains chassent des pokémons, pendant que l’on ferait tout, tout plutôt que de se reconnecter à la réalité, et pendant que je me trouve (littéralement) à des centaines de kilomètres du blog (mais plus pour longtemps, puisque le blog s’apprête à venir me retrouver ici) (c’est une longue histoire), voici quelques jolies choses glanées pendant ces premières semaines d’été sur le web :

Continuer la lecture de Pendant l’été sur le web

Au soleil, des lectures d’été

Brashares-Quatre filles et un jean pour toujours-ill

C’est l’été et pendant les heures où le ciel brûle un peu trop on retrouve le refuge des livres que l’on avait fini par délaisser cette année. Alors en attendant le frais on tourne les pages, et l’on voyage un peu, comme ça aussi.

Continuer la lecture de Au soleil, des lectures d’été