Le huitième Harry Potter (promis, je n’en dis pas trop)

*Une édition spéciale de La Gazette du Sorcier *

Harry Potter et l'enfant maudit

Vendredi matin, comme de nombreux sorciers à travers le pays, je me suis rendue de bonne heure chez mon libraire. Il avait l’air fatigué mais satisfait, ce qui peut se comprendre compte tenu du flux régulier de lecteurs avides qui arrivaient, l’oeil pétillant, pour récupérer comme moi leur exemplaire de Harry Potter et l’enfant maudit, réservé il y a des semaines et attendu patiemment depuis. Continuer la lecture de Le huitième Harry Potter (promis, je n’en dis pas trop)

Publicités

Partir en livre

Harry Potter 3, chap 1J. K. Rowling, Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban, chapitre 1.


Bizarrement, quand je regarde dans ma bibliothèque, je me rend compte qu’il y a très peu (voire pas du tout) de livres de mon enfance. Il y a des livres de jeunesse, bien sûr (en fait, il y en a beaucoup), mais pour la plupart, je les ai découverts assez tard, quand j’étais déjà « grande », au hasard d’une visite en librairie, ou grâce à un heureux conseil.

Continuer la lecture de Partir en livre

Merci pour les livres

Cette année, une étude a montré qu’on était beaucoup à avoir envie de recevoir un (des) livre(s) pour Noël, et ça tombe bien, puisqu’on était également beaucoup à avoir l’intention d’offrir des livres (comme l’année dernière, d’ailleurs) (ça, c’est l’esprit de Noël). Tout au long du mois de décembre, les libraires et les médias et les blogueurs et les autres aussi ont tous partagé leurs idées de cadeaux ; moi, je donne aujourd’hui, avec le recul de la lectrice bien gâtée, une liste de livres que tu aurais pu offrir à Noël, librement inspirée de ce que j’ai trouvé sous le sapin (exceptionnellement, je n’indique pas les prix, ça aurait été trop bizarre d’aller chercher le prix de cadeaux qui m’ont été offerts).

Merci pour les livres

Marie-Antoinette

Marie AntoinetteMarie-Antoinette est quelqu’un qui me fascine beaucoup, comme symbole d’un monde qu’elle a vu s’effondrer, et aussi pour son histoire de femme. J’avais beaucoup aimé le film de Sofia Coppola, et c’est comme ça que j’ai découvert ce livre, puisque c’est sur lui que le film était basé. Je ne suis habituellement pas une grande lectrice de biographies, et j’ai d’abord été un peu désarçonnée par le style très scientifique de l’auteure (des faits bruts, beaucoup de dates, de noms qu’il faut situer, etc.) mais on retrouve assez vite la femme en devenir au milieu de tout ça (le livre est très documenté et il y a énormément de citations qui rendent le portrait plus vivant). Je suis également sensible au fait que l’auteure ne soit ni française, ni autrichienne, ce qui donne plus de distance à l’analyse et la rend peut-être un peu plus juste. Par contre, même si l’auteure annonce dans son avant-propos avoir tenté de l’éviter, je trouve qu’il y a beaucoup d’allusion à la triste fin qui attends la reine, ce que je regrette : il me semble que c’est un tantinet anachronique. Mais il n’empêche que ce livre est aussi captivant que ce à quoi je m’attendais (j’ai ai lu un bon tiers, pour le moment). Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il donne une image de Marie-Antoinette bien différente de celle qu’on apprends en cours d’histoire.

Antonia Fraser, Marie-Antoinette, Flammarion, coll. « Champs histoire » n°939, 2009, 726 pages.

Le Quidditch à travers les âges

Le quidditch à travers les âgesCelui-ci est venu compléter ma « Bibliothèque de Poudlard ». J’aime beaucoup l’idée de lire un livre que lit le héros de mon roman préféré. Mais je crois que si j’avais été une sorcière, je n’aurais pas été une grande fan de Quidditch (le sport, c’est pas mon truc)…
Soit dit en passant, la préface (rédigée par Albus Dumbledore lui-même, n’est-ce pas) rend hommage aux bibliothécaires (hum hum) :

« Je mentirais si je disais que ces arguments réussirent à convaincre Mme Pince de se séparer de gaité de coeur d’un ouvrage de sa bibliothèque afin de le diffuser chez les moldus. […]

Bien que je me sois efforcé de neutraliser les habituels sortilèges destinés à protéger les ouvrages de la bibliothèque, je ne saurais promettre qu’il n’en reste aucune trace dans ce volume. Mme Pince est réputée pour ajouter des maléfices de son cru aux livres qui lui sont confiés. […] Aussi, prenez garde à la façon sont vous traitez ce livre. N’en déchirez pas les pages. Ne le laissez pas tomber dans le bain. Je ne puis vous assurer que Mme Pince ne fondra pas sur vous, où que vous vous trouviez, en exigeant le paiement d’une forte amende. »

p. 17-18

En plus, les droits d’auteur récoltés grâce à la vente de ce livre sont reversés à Comic Relief, une association carritative anglaise.

J. K. Rowling, Le Quidditch à travers les âges, Gallimard jeunesse, coll. « Folio junior », 2013, 117 pages.

Recettes des 3 soeurs pour globe-trotters gourmets

Recettes des 3 soeurs-couvMa petite soeur m’a offert ce livre qui présente des recettes des quatre coins du monde, de l’Italie aux États-Unis, en passant par l’Allemagne, le Japon, l’Asie du Sud-Est, l’Australie et le Royaume-Uni. Si les plats sont plutôt exotiques, les recettes semblent assez simples à réaliser. Et le petit détail qui fait mouche, c’est que les explications sont dessinées (ludique !). Je salive d’avance devant les Mini-bretzels, les Orecchiette, le Matcha latte ou les Peanut butter cookies.

Recettes des 3 soeurs-int

Evelyne, Delphine et Annie Mach, Recettes des 3 soeurs pour globe-trotters gourmets, Gallimard, coll. « Alternatives », 2015, 141 pages.

Le Grand Livre Marabout de la cuisine facile
et Le Grand Livre Marabout de la pâtisserie facile

Grand livre maraboutOn reste en cuisine mais cette fois on revient à quelque chose de plus traditionnel : ces livres, je les cherche depuis le jour où j’ai eu envie de goûter à autre chose qu’à des pâtes au beurre. Ce que je repproche souvent aux livres de cuisine, c’est de ne proposer que des recettes hyper sophistiquées qui certes, si tu les réussis, permettent d’épater la galerie, mais qui sont assez difficile à réaliser au quotidien, soit parce qu’il te manque au moins cinq ingrédients pour chaque recette, soit parce que tu as oublié de suivre une formation de cuisinier professionnel. Dans ces deux livres, il y a des centaines de recettes (attention, quelques recettes de desserts sont présents dans les deux ouvrages) que n’importe qui pourrait cuisiner dans la vraie vie : des petits plats rapides (il y a même des recettes de pâtes) ou de grandes assiettes plus élaborées, tartes aux fruits et gros gâteaux moelleux, et même des idées de brunchs, il y en a pour tous les goûts.

Le Grand Livre Marabout de la cuisine facile : 800 recettes, Marabout, 2015, 559 pages, et Le Grand Livre Marabout de la pâtisserie facile : 500 recettes, Marabout, 2015, 560 pages.

Tote bag pride and prejudice
Et pour les transporter, j’ai mon super tote-bag Pride and prejudice !

Tout ce qu’il me reste à dire, c’est : Merci !