Faire de 2017 une fête

2017est une fêteCrédit photo : Annie Spratt via StockSnap.io


On dirait que 2017 serait une année à paillettes. Une fête.

On vivrait la vie en rose, on ouvrirait grand les yeux comme des enfants parce qu’on trouverait ça vraiment chouette, on goûterait à des choses toutes simples et aux jolis détails du quotidien. On se ferait des cadeaux qui n’ont pas de prix, comme regarder les couleurs du ciel qui se couche, marcher dans l’herbe ou sentir la bonne odeur du chez soi, et ça suffirait parfois.

On sourirait, partout, tout le temps, à tout le monde. On sourirait quand on serait heureux, on sourirait de voir les autres, et on sourirait aussi un peu quand on serait triste, pour que ça aille un peu mieux.

On continuerait à construire, tout petit à petit, parfois sans suivre le mode d’emploi, même si c’est difficile, même si ça a l’air bancale, même si parfois ça s’écroule. Et surtout, on y croirait toujours.

On n’oublierait pas non plus de regarder la réalité bien en face. Même si ce n’est vraiment pas beau à voir. On n’insisterait pas plus qu’il ne le faut, parce qu’il n’est pas toujours bon de se baigner dans l’information en brut et continu, mais on prendrait le temps de savoir, de comprendre, de remettre en question, et de se demander où est notre place dans tout ça.

Et si on se décourage, si on doute, si on a peur, si on se fait mal, on se rappellerait que ça arrive, que c’est pas grave, c’est la vie qui est comme ça et qu’il faut essayer encore.

En 2017, on ne sera pas sérieux. On sera insolent, parfois, s’il le faut. On saura quand même qu’on peut se tromper, aussi, et qu’il nous arrive de faire mal sans le vouloir. Alors on veillera à rester bienveillant, avec les autres, avec soi.

On dirait qu’on ferait confiance.

❆ ❆ ❆

Je te souhaite une année douce, si douce, et palpitante aussi, des matins joyeux et beaucoup d’amour tout autour, une liste de rêves grande comme ça, quelques réussites, et un peu de surprises pour pimenter tout ça.

Quelques idées de cadeaux pour Noël

Plus que quelques jours avant Noël, et les paquets s’empilent déjà sous le sapin.

Pour les retardataires, voici quelques idées à offrir, en dernière minute, ou à garder dans un coin pour l’année prochaine !

Pour information, cet article
n’est pas sponsorisé, les produits
que je présente ici sont simplement
quelques uns de mes coups de coeur.

quelques-idees-de-cadeaux-annie-pratt-stocksnapCrédit photo : Annie Pratt, via StockSnap.


Continuer la lecture de Quelques idées de cadeaux pour Noël

L’art et la manière de faire un cadeau

lart-et-la-maniere-cadeau-annie-pratt-stocksnapCrédit photo : Annie Pratt via StockSnap.


Faire un cadeau, c’est l’une des premières choses que l’on apprend dans la vie. Dès l’école maternelle, on nous montre patiemment comment fabriquer colliers de pâtes, bougeoirs en pâte à sel ou décorations en rouleaux de papier toilette, et l’on se prête au jeu avec sérieux, pour la fête des mères puis la fête des pères, pour la Saint-Valentin, pour Noël, à la fin de l’année scolaire pour la maîtresse, et ainsi de suite (parce que nous sommes les premiers contents de trouver d’autres occasions). On s’y prend à l’avance, le temps de collecter les paquets de céréales vides et autres matières premières glanées ici et là, puis l’on fabrique en grand secret, on choisit avec soin les couleurs, on rajoute quelques paillettes, c’est qu’il faut que ce soit beau, vraiment beau, et l’on découvre tout à la fin, au moment d’offrir, parfois même sans en avoir pleinement conscience sur l’instant, que c’est aussi un peu un cadeau pour soi que d’avoir su faire plaisir.

Puis on grandit et on commence petit à petit à se rendre compte de l’importance qu’a le choix du cadeau dans nos relations avec les autres. Aux premiers goûters d’anniversaire, on voudrait arriver avec le cadeau le plus cool, dans l’idéal, celui qu’on voyait dans la pub à la télé ; c’est que nos cadeaux en disent beaucoup sur nous. Il vient même un moment où, pour les fêtes en famille, on renonce aux petits cadeaux bricolés avec plus ou moins de talent ; désormais, on voudrait offrir des cadeaux sérieux, utiles, des cadeaux éblouissants, pas comme ceux qui finissaient toujours derrière la vitre du buffet du salon. On commence donc à économiser son argent de poche et l’on se lance à son tour dans le shopping effréné des samedis de décembre.  Continuer la lecture de L’art et la manière de faire un cadeau