Faire de 2017 une fête

2017est une fêteCrédit photo : Annie Spratt via StockSnap.io


On dirait que 2017 serait une année à paillettes. Une fête.

On vivrait la vie en rose, on ouvrirait grand les yeux comme des enfants parce qu’on trouverait ça vraiment chouette, on goûterait à des choses toutes simples et aux jolis détails du quotidien. On se ferait des cadeaux qui n’ont pas de prix, comme regarder les couleurs du ciel qui se couche, marcher dans l’herbe ou sentir la bonne odeur du chez soi, et ça suffirait parfois.

On sourirait, partout, tout le temps, à tout le monde. On sourirait quand on serait heureux, on sourirait de voir les autres, et on sourirait aussi un peu quand on serait triste, pour que ça aille un peu mieux.

On continuerait à construire, tout petit à petit, parfois sans suivre le mode d’emploi, même si c’est difficile, même si ça a l’air bancale, même si parfois ça s’écroule. Et surtout, on y croirait toujours.

On n’oublierait pas non plus de regarder la réalité bien en face. Même si ce n’est vraiment pas beau à voir. On n’insisterait pas plus qu’il ne le faut, parce qu’il n’est pas toujours bon de se baigner dans l’information en brut et continu, mais on prendrait le temps de savoir, de comprendre, de remettre en question, et de se demander où est notre place dans tout ça.

Et si on se décourage, si on doute, si on a peur, si on se fait mal, on se rappellerait que ça arrive, que c’est pas grave, c’est la vie qui est comme ça et qu’il faut essayer encore.

En 2017, on ne sera pas sérieux. On sera insolent, parfois, s’il le faut. On saura quand même qu’on peut se tromper, aussi, et qu’il nous arrive de faire mal sans le vouloir. Alors on veillera à rester bienveillant, avec les autres, avec soi.

On dirait qu’on ferait confiance.

❆ ❆ ❆

Je te souhaite une année douce, si douce, et palpitante aussi, des matins joyeux et beaucoup d’amour tout autour, une liste de rêves grande comme ça, quelques réussites, et un peu de surprises pour pimenter tout ça.

Publicités

Le premier article

Cela fait un an que j’ai publié mon premier article ici. 

Pour dire vrai, ce n’était pas vraiment mon tout premier article de blog, puisqu’il y avait déjà un autre blog sur lequel j’écrivais depuis quelques temps (mais ça, c’est une autre histoire) (si tu permets, je ne mentionnerai pas ici mon skyblog d’ado, dont j’ai malencontreusement oublié le nom, car nous sommes tous d’accord pour dire que ça, ça ne compte pas). Il n’empêche.

Une histoire de ratures Continuer la lecture de Le premier article

Juste avant la rentrée

Il y a dans l’air comme une odeur de bon café, qui me fait dire, aussi sûrement que la date sur le calendrier ou le bruit de la cloche dans les cours d’école, ça y est, c’est l’heure, il va falloir y aller.

En ce qui me concerne, il n’y a pas vraiment eu de vacances, cette année, mais il n’empêche que je commence à avoir hâte de retrouver un peu de cette agitation, des plannings, des journées qui filent, des projets qui avancent, des rencontres et des conversations de fin d’après-midi.

Juste avant la rentrée Continuer la lecture de Juste avant la rentrée