Petits plaisirs printaniers

Petits plaisirs printaniersPhoto : Veri Ivanova.


Avril ne nous a pas vraiment laissé de grandes chances de nous découvrir, ne serait-ce que d’un fil*, et comme face à une mauvaise blague qui dure un peu trop longtemps, on commencerait presque à s’inquiéter, à se demander si tout va bien, si cette fois ce ne serait pas fichu, si on n’aurait pas fini par tout gâcher, s’il va bien revenir, quand même, le printemps ?

Et pourtant, regarde.

Regarde les jours qui grandissent enfin et s’étirent du matin tôt au tard le soir.

Il y a cet air, là dehors, qui chatouille au fond de la bouche et qui pique les yeux, tout plein d’odeurs d’herbe coupée et d’arbres en fleurs.

Le ciel s’est habillé de son bleu si bleu, son bleu léger de printemps, et ça pépie, ça bourdonne, ça bourgeonne, et il neige du peuplier.

Alors on a ouvert grand les fenêtres pour respirer tout ça un bon coup et réchauffer un peu à l’intérieur.

On a vidé les placards, trié, nettoyé, rangé, pour se débarrasser de ce qui nous encombre, à défaut de pouvoir encore quitter pulls et écharpes.

On a mangé des asperges (et bientôt il y aura des fraises. Pas tout de suite, mais bientôt). D’ailleurs, un thé vert à la fraise et à la rose (délicieux) a déjà remplacé le thé aux épices de ces derniers mois.

On a mis les mains dans la terre et maintenant, on guette avec impatience les premières pousses.

Par la fenêtre, on entend les gens dehors, il y a du monde aux terrasses et on s’interpelle bruyamment.

On est allé se faire éblouir, nous aussi.

On a roulé en chantant, avec les fenêtres grandes ouvertes et la musique à fond (enfin, presque). On avait les cheveux au vent et le vent était chaud. C’était bon.

On a même ressorti nos lunettes de soleil.

Il était temps.

* Après avoir fini de rédiger cet article, je suis sortie faire un tour et j’ai eu la surprise de découvrir qu’il y avait au moins 15°C de différence entre le dehors et le dedans ; ceci explique en partie cela.

Et toi, l’as-tu vu, le printemps ?

Publicités

Qu'en penses-tu ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s