« C’est dans cet état étrange…

« C’est dans cet état étrange où j’étais à la fois très loin et complètement présente que j’ai laissé les mots faire leur route en moi. Ils étaient portés par la voix d’Alain par la chaleur de son corps contre le mien. Les mots Conscience, Liberté, le mot Fraternité. Ils sont entrés dans ma vie pour toujours. Et le mot Lutte aussi. Je les voyais dans ma tête ces femmes et ces hommes prêts à tout, à perdre la vie pour que la dignité la force de tous les autres soient préservées. J’étais avec eux de tout mon être. Et depuis longtemps. J’ai inscrit mon combat de petite fourmi dans le combat plus vaste des humains et j’ai senti une place pour moi dans le monde. »

Jeanne Benameur, Pas assez pour faire une femme.

Alors que les livres me tombent des mains les uns après les autres depuis un peu plus longtemps que je ne voudrais l’admettre (tu connais sans doute toi aussi ces moments de creux où il t’est impossible de te laisser aller dans une histoire ; moi j’aime les livres qui m’aident à voir le monde qui m’entoure autrement et ces temps-ci je trouve tout si… artificiel), je suis tombée par hasard sur ce livre en en cherchant un autre à la bibliothèque. Comme souvent, c’est sa couverture, puis son titre qui m’ont séduite. Et finalement, il s’est avéré être un compagnon agréable, ces jours-ci.

C’est l’histoire de Judith, étudiante en Lettres, qui aime Alain, au sortir de mai 68. Alain est militant, c’est comme ça qu’elle l’a rencontré. Avec lui, Judith se découvre, amoureuse, amante, avide de savoirs, engagée, émancipée d’une famille qui l’étouffe (c’est drôle, j’ai fait une faute de frappe qui avait remplacé le mot « famille » par « faille »), femme.

C’est un texte très court (au point qu’il faille se retenir pour ne pas le lire d’un trait), sensible, divinement bien écrit, qui parle de trouver sa place dans le monde.

Benameur, Pas assez pour faire une femmeJeanne Benameur, Pas assez pour faire une femme,
Éditions Thierry Magnier, 2013,90 pages, 12,80 €.
Il a été réédité en poche cet été, chez Babel.

Tu peux le commander ici.

Advertisements

Qu'en penses-tu ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s